Supervision industrielle

L’industrie 4.0, c’est déjà d’actualité !

Le 18/04/2017 à 14:30

industrie-4.0.jpg

L’usine du futur est déjà en marche

Les prémisses de cette nouvelle révolution avaient été déjà mises en évidence dès 2011 lors de la foire d’Hanovre, véritable « mecque » dans le secteur de l’innovation industrielle. Ce concept est en réalité une nouvelle façon d'organiser les moyens de production en usine. Grâce aux innovations numériques, les unités de production deviennent "intelligentes" en étant reliées entre elles et à un réseau lui-même connecté à l'extérieur (communication instantanée et en continu). L’outil de production se retrouve au cœur d'un système global interconnecté et toutes les entreprises du secteur industriel sont aujourd'hui concernées.

C'est une révolution technologique, porteuse de nombreuses innovations et créatrice d'une nouvelle dynamique de marché. Elle succède donc aux 3 phases d'évolution majeures qualifiées de révolution industrielle : la mécanisation, l'industrialisation et l'automatisation.

Des coûts d’investissement rapidement rentabilisés

Les nouvelles générations de logiciels de supervision ou de commande numérique sur mesure, permettent aux unités de productions d’être bien plus performantes et rendent progressivement les usines de plus en plus agiles, de plus en plus efficaces et donc plus compétitives. Grâce à ces avancées technologiques, l'outil de production peut dorénavant « s'autodiagnostiquer » et gagne en respect de l’environnement (limitation des gaz à effet de serre, réduction et recyclage des déchets par exemple), mais aussi en cybersécurité.

La mise en place des outils industriels 4.0 peut se faire de manière très progressive. Le premier pas vers la transformation numérique de l’usine, passe par la modernisation des systèmes d'information de l’unité de production. L’un des avantages de débuter par cette étape, réside dans le fait qu’il n'est pas nécessaire de modifier en profondeur l'outil de production. De plus, cet investissement engendre des coûts modérés et susceptibles d'apporter un retour sur investissement rapide, souvent inférieur à douze mois d’activité. Une telle rentabilité s’explique par la réduction des produits de mauvaises qualités, des opérations sans valeur ajoutée et par l’accroissement la réactivité de la production. 

Ce premier investissement et les gains générés contribueront à financer les autres étapes de la mise en place de l'industrie 4.0.

Superviz'UP

Superviz'UP

Analyse d'efficacité de production

Conum'UP

Conum'UP

Commande numérique sur-mesure

Geplan'UP

Geplan'UP

Générateur de plan sur-mesure

Un gain de productivité constaté dès le premier mois.

Frédéric GHISALBERTI

Témoignage

Frédéric GHISALBERTI
Responsable des services techniques
FEDERAL MOGUL à Schirmeck